Entremise est le grand gagnant du concours d'idées Morph.o.polis, organisé par l'Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de VERT MTL, une consultation publique sur la réduction de la dépendance de Montréal aux énergies fossiles. Entremise a remporté la première place à la suite des délibérations du jury qui s’est réuni le 25 février dernier. Selon le jury, le projet s’est distingué par son approche originale misant sur l’innovation sociale et une réflexion sur la ville intelligente. Entremise s'est également démarqué par son approche en design de processus et de stratégie, plutôt qu'en design formel.

« In strategic design what we make is not what we hope to accomplish. We never just make a website, we do it to change an organizational culture. We never just make a building, we do it to bring focus and urgency to regulatory change. We never just publish a book, we do it to illuminate an opaque network of actors and interests around a given topic. In these examples the material becomes a trojan horse for the immaterial. Strategic design involves the task of matching up the ambition for change with the appropriate vehicle that makes change concrete and visibly apparent. We reorganize material to unlock the potential for change in the immaterial aspects of life—the cultures, institutions, systems and governance structures that shape our world. » - Helsinki Design Lab

Plus d’une cinquantaine d’équipes ont manifesté leur intérêt afin de participer au concours Morph.o.polis de Montréal et au final, ce sont 35 soumissions de designers, étudiants, ingénieurs et professionnels de l’aménagement et d'autres disciplines qui ont été soumises suite aux inscriptions.

Rappelons que les personnes suivantes siégeaient sur le jury:

Stephan Chevalier, architecte associé (Chevalier Morales Architectes)
Micheline Clouard, co-fondatrice (VLAN Paysages)
Bruno Demers, sociologue et entrepreneur (RénoCyclage)
Guillaume Martel, coordonnateur LEED (Provencher + Roy) 
Daniel Pearl, architecte associé (L’OEUF)